Journey in Tarkir

Le Nid de Traîtres

Agressions en tout genre

Deux dragons d’Ojutai s’approchent de la Caravane-Forteresse des Merel. Ils déposent au sol une sorte de cabine en bois, dont le contenu est caché par des rideaux rouges. Ils s’entretiennent ensuite avec la Dragonne protectrice des Merel et prennent congés, s’envolant au loin. De la cabine émergent quatre Jeskai, dont une avemaine aux plumes noires. Les aventuriers décident d’approcher de la caravane, et son réceptionnés par Negha Merel, qui semble les reconnaître sans plus. Ils patientent à l’extérieur, puis rencontrent Emma et Malik Merel, les parents d’Essyria. Ces derniers prennent leur fille dans leur bras, et offrent au groupe une chambre pour s’y reposer. Ils entendent les avertissements à propos des Jeskai, mais ne promettent rien, déjà bien occupé par l’arrivée d’une marchande Sultai et de son escorte.

Les aventuriers prennent congé, visitent la forteresse, achètent de nouvelles rations et espionnent sans vergogne. Ils rencontrent divers habitants et voyageurs, dont les mercenaires Sultai avec qui les relations débutent tendues. Ils sont ensuite invités à dîner. Essyria et Yak sont absentes, et préfèrent infiltrer la cabine des Jeskai. Sous le couvert d’un voile de ténèbres d’Essyria, elles n’éveillent pas les soupons des gardes campant là, et découvrent l’avemaine méditant seule. Yak se transforme en mulot, et fouille les affaires des Ojutai. Elle trouve un parchemin qu’elle s’empresse de vouloir subtiliser, se transforme en chat et fuit hors de la cabine. Isleen, l’avemaine, se réveille et se jette à sa poursuite en la maudissant, bousculant Essyria au passage, étrangement postée juste devant les rideaux. Yak tente de fuir, mais les ailes et la vue perçante d’Isleen lui laissent peu de chance. Elle se cache dans une tente, reprend rapidement sa forme et tente le bluff, mais Isleen ne se laisse pas avoir et menace l’ainok en récupérant son parchemin. Elle retourne rapidement à sa cabine, et tombe dans une embuscade violente d’Essyria, ayant déjà fouillé le reste. Les deux guerrière se débattent, et Isleen prend l’ascendant grâce à ses nunchakus. Elle sont finalement séparée par Negha, le reste de la caravane est alerté et les combattantes immobilisées. Bomar et Poussière quittent le dîner et leur provocations de Sultai pour accourir.

Les aventuriers et les Jeskai arrivent, et les insultes fusent. Bomar les accuse de travailler pour Kaesawa. Payod, le Djinn, avoue que c’est le cas pour lui et Sagman, mais qu’ils ne leur veulent aucun mal. Il leur demande de les laisser en paix, et de leur rendre leurs affaires. Les aventuriers acceptent de rendre le parchemin et l’un des miroirs, non sans l’avoir brisé au préalable. Tempérés, les Jeskai prennet congé. Essyria tente bien de retourner les espionner, mais recule en voyant un dragon garder désormais leur cabine.

Lors de la nuit, les aventuriers sont réveillés par un cri perçant venant de la chambre des Sultai. Ils enquêtent, et voient leur avemain terrifié et couvert de sueur. Ils sont chassé une nouvelle fois, et se rendorment. Le lendemain, un clairon annonce l’arrivée d’une volée d’avemain venant du perchoir des Sentinelles. Quatre aventuriers avemain, en route pour une mission secrète, font halte à la caravane. C’est alors que Muzafar, la dragonne protectrice, convoque l’ensemble des aventuriers invités. Elle annonce qu’un groupe de chasseur, parti se ravitailler dans les marais, n’est pas revenu. Ne pouvant laisser la caravane sans protection, elle demande assistance, et donne la mission de les retrouver, contre de l’or. Les Jeskai et les avemains refusent, laissant aux aventuriers et aux sultai d’autre choix que d’accepter. Ilan étant parmi eux, Essyria est quand à elle déterminée à les retrouver.

Comments

Azaghal

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.