Temur et Atarka

Les hommes des contrées montagneuses du nord de Tarkir vivent dans un environnement froid et austère, où il est difficile de prospérer et même de survivre. Il ont fondé le clan Temur, un clan de nomades et de chasseurs, endurcis par des siècles de survie acharnée. Les Temur n’ont pas de structure sociale fermement établie, mais ils attachent de l’importance à certains rôles prestigieux, comme le Grand Veneur ou Celui-qui-murmure-deux-fois. Ils se rassemblent tous les ans, en hiver, pour écouter les conseils et directives de celui ou celle qu’ils considèrent comme leur père à tous : le Khan. Le reste de l’année, ils se déplacent au gré des migrations de gibier et défendent férocement leur territoire contre les incursions des autres clans. Les Temur ont une importante tradition magique et shamanique. Leurs shamanes sont appelé les chuchoteurs, et sont capable de télépathie, d’une perception hors du commun et de visions du “non-écrit”, qui représente le futur, ou des mondes alternatifs. Ils maîtrisent par ailleurs une magie élémentaire capable d’invoquer des esprits du vent, du froid ou de la terre, mais aussi de communiquer avec les ancêtres défunts du clan, dont les dépouilles sont enchâssés à jamais dans le Grand Glacier. Leur symbole est la griffe de dragon, qui représente la férocité.

Pour éviter l’extinction pure et simple, les Temurs ont du se mettre au service de la grande Atarka, dragon à l’appétit insatiable. Leurs talents de chasseurs ont montré leur utilité à Atarka, et cette dernière les épargne à condition qu’ils fournissent leur lot de gibier. Depuis qu’Atarka règne sur Ayagor, la vie des Temurs est devenue encore plus difficile qu’avant. Elle ne se résume qu’à tuer et ramener de la nourriture pour le dragon, ou devenir soi-même le repas. Alors que certains s’épanouissent dans cette course à la survie, d’autres n’ont pas eu l’occasion de prouver leur valeur. Les shamanes du clan ont été notamment traqué et dévorés par les dragons, car Atarka jugeait leur magie inutile pour la chasse. Elle ignore cependant que certains d’entre eux ont pu être prévenu par télépathie, et ont échappé à sa purge…

Temur et Atarka

Journey in Tarkir Azaghal