Journey in Tarkir

Havres

Bronju était un chef autoritaire et pas aussi naif que se pairs, mais une suggestion de poussière lui fit accepter l’échange de ses bottes contre la carcasse du krushok. Il se fit alors assassiner presque immédiatement par un nouveau fidèle de Pik….

Les aventuriers ayant récupéré les bottes de Yasova, ils purent se reposer enfin et récupérer un petit peu. Après cela, ils retournèrent auprès de Colosse. Le smilodon géant tint sa promesse, et après avoir récupéré les bottes de Yasova, entreprit d’appeler sa maitresse en grattant les lourdes portes de pierre. Il n’y eu aucune réponse malgré ses nombreuses tentatives, et, envahi par l"inquiétude, il accepta que les aventurier ouvrent les portes. Il découvrit alors, dans un énorme rugissement, le corps de Yasova prisonnière d’un cristal magique.

Les aventuriers enquêtèrent devant un Colosse tendu et incapable de passer les portes. Avant de toucher au cristal de Yasova, il s’intéressent à ceux qui tapissent le fond de l’antichambre. Certains fondent tandis que d’autres se dissipent. ils découvrent alors un passage vers la grotte aux cristaux, et réveillent encore une volée de Mephits de glace dont il ne font qu’une flambée. Ils invitent alors Colosse à faire le tour et rejoindre sa maitresse par là. Il y parvient, mais se trouve contraint d’effleurer le gigantesque cristal au centre de la pièce. un élémentaire de glace gigantesque se réveille alors, et un combat de titans s’ensuit, pendant lequel Colosse, Cror et Poussière sont sévèrement blessés.

Les blessés sont soignés, et le groupe prend une décision difficile quant à Yasova. Malgré les réticence de Yak, mais avec la bénédiction de colosse, ils entreprennent de la libérer de sa prison de glace. Son esprit reconnaissant traverse alors l’ensemble des personne présente, libéré de sa cage, et le corps sans vie de Yasova s’écroule au sol, accompagné du tintement de la Griffedragon contre le sol de pierre. Colosse rugit de douleur, et détruit alors de rage le reste des cristaux.

Calmé, il propose aux aventuriers de continuer leur quête en emportant avec eux l’un des artefact de Yasova. Il demande alors à ce que tous sortent des cavernes, et lui même pourra alors mener le corps de sa maitresse au Grand Glacier, avant d’entreprendre sa vengeance contre la shamane qui l’a trahie. Le plan est d’attendre la nuit, de rallier les gobelin et de partir à l’assaut des barricades pendant que les ogres dorment.

Ce temps venu, Colosse se prépare, le corps de Yasova entre ses mâchoires. Les aventuriers s’en vont chercher les gobelins, mais Poussière, se faufilant dans leur tanière, est transpercé d’une lance et tombe de nouveau. Il est sauvé in extremis par Pik, mais se réveille avec tous les cotes du coté gauche cassées. Ils suivent tout de même le plan, et la vingtaine de gobelins sous l’autorité de Pik et du crane d’Akarta se lancent à l’assaut dans un concert de hurlements. Trois ogres gardent l’entrée, Colosse se lance lui à l’assaut des barricades. Il est encore une fois sévèrement blessé mais parvient à ouvrir une brèche et à tuer l’un de ses gardiens. Les aventuriers tuent un ogre mais les gobelin ont des difficulté face au triosième, qui écrase la moitié d’entre eux. Entendant la tribu des ogres se réveiller, tout le monde fuit alors vers l’extérieur. Pik, dans un dernier élan de bravoure, éclate la tête de l’ogre qui a tué tant des sien avec son marteau. Bomar lance un sort de toile d’araignée une fois tout le monde passé, et les ogre enchevêtrés ne peuvent alors poursuivre les intrus, qui fuient dans la forêt.

Capable d’enfin faire une pause, c’est l’heure des adieux. Les aventuriers fabriquent une civière de bois pour que Colosse transporte Yasova, et il qui part pour le Grand Glacier en boitillant. A la tête d’uniquement 7 gobelins, Pik cherche une caverne pour reprendre des forces et renforcer sa nouvelle tribu. Fatigués et sans plus de rations; les aventuriers partent ensuite pour le creuset du dragon-esprit, et l’objet de leur quête.

Arrivant en vue de l’étrange carapace de pierre, ils sont attaqué de nouveau par un dragon d’Ojutai. Sentant le désespoir d’échouer si prêt du but, il sont sauvés par un dragon rouge jamais vu auparavant. La gueule encore dégoulinante de sang, le dragon aux yeux jaune prend alors une forme humaine, et se présente comme le Sarkhan, le Khan des Khan, destiné à rassembler les clans et détruire les dragons.

Il félicite les aventuriers pour être arrivé jusque là, et le nomme héraut du Sarkhan. Il leur confie la mission de détruire les dragons, en ouvrant la tombe de hédron avec l’aide d’une certaine Dame pale, répondant au nom de Nahiri. Rendus méfiant par leurs épreuves, ils questionner les intention du Sarkhan qui prend alors la forme d’un avatar des clans dans un halo bleu. Impressionné, mais gardant tout de même leurs réserves, ils acceptent ce destin.

Le Sarkhan reprend alors sa forme draconique, et invite les aventurier à monter sur son dos, pour qu’il les mène au sud, vers les terres Abzan…

View
Khans des Cavernes

Les aventuriers se remettent de leurs émotions dans la forêt, et ignorent un Karnagor blessé au loin. Constatant que leurs poursuivants se sont enfui, il se mettent alors en route en direction du nord, et des montagnes de Qal Sisma.
La première nuit est d’ors et déjà difficile envers Bomar, qui souffre du froid. C’est fatigué qu’il poursuit tout de même le voyage. Le matin de second jour, une présence cachée dans les fourrés les alerte, et ils avancent prudemment afin de les laisser se découvrir, mais il n’en est rien. Ils poursuivent alors leur route dans les montagnes. Plusieurs jours de voyage les attendent alors, et la neige, la pente et le froid entament sérieusement moral, provisions et énergie. Une chasse réussie de Yak permet de refaire des rations qui disparaissent tout aussi vite.
C’est lorsqu’ils entament enfin la descente de la montagne qu’il font une curieuse rencontre : un Krushok, amical, qui se prend pour le Khan des Krushok et décide que les aventuriers sont ses serviteurs. Après d’habile négociations, le groupe le déclare alors leur seigneur, et le montent pour qu’il dévale la montagne en direction de la forêt. Après plusieurs heures de chevauchée, une grondement se fait alors attendre : une terrible avalanche se dirige vers eux. Dans la panique, Bomar parvient à faire léviter le Krushok, et le reste du groupe calme la bête. Mais un saut trop griffu de Croc refait paniquer le Khan, qui se retourne et envoie tout le monde dans la neige sauvage…

Les aventuriers reprennent connaissance. Ils ont été emporté et sont piégé dans une grotte. Le Khan des Krushok, blessé, déclenche un piège qui le rend frénétique et agressif. C’est avec regret qu’il est abattu et que sa viande est collectée. Après avoir essayé de faire fondre la neige, qui ne fait que reboucher l’entrée (et qui livre un Poussière rôti), ils se décident alors d’explorer prudemment ce réseau de caverne.
Furtivement, les aventuriers en apprenant plus sur les habitants. Des gobelins pêcheurs, des ogres ayant barricadé la sortie, et d’étranges cristaux. Ils découvrent aussi un couloir taillé et une antichambre comportant colonnes, bassin et brasero. Dans cette pièce monte la garde un gigantesque Smilodon, qui parle le shamanique et dit s’appeler Colosse. Colosse dit connaitre Aruma et le Sarkhan. Il s’avère qu’il est le fidèle compagnon de Yasova, qui médite derrière les lourdes portes qu’il garde. Il refuse de laisser quiconque rentrer, mais les aventuriers se montrent persuasifs. Il accepte de leur accorder une entrevue, s’ils retrouvent les bottes de Yasova, dérobés par les gobelins de ces grottes.
En chemin pour trouver les gobelins, les aventuriers font un détour dans une chambre remplies de cristaux bleus pales . Une imprudente manipulation réveille alors des élémentaux des glaces, qui mettent à mal le groupe. Blessés mais en vie, les aventuriers retournent prêt du cadavre du Khan des Krushok, où ils se reposent mais font bientôt la connaissance de la tribu des gobelin. Leur chef, Bronju, se présente alors à eux, dans des bottes trop grandes pour lui.

View
L'Appel de la Chasse
Chacun sa technique

Après une récupération méritée, les aventuriers sont menés par Erilk auprès de Karnagor, un dragon d’Atarka. Essyria se charge de flatter la bête, tandis que celle ci annonce son désir de chasser les dragon d’Ojutaï à la poursuite des aventuriers, menés par une certaine Kaesawa. Il souhaite au préalable attester de la valeur des aventuriers, et leur ordonne d’aller chasser pour lui et de lui ramener assez de proies.
Essyria, Yak, Bomar et Pik suivent les traces d’un ours dans la forêt, tandis que Poussière, en compagnie de Jotho, décide de plutôt subtiliser par la ruse le butin déjà acquis du groupe de chasseur. Il y parvient et laisse Erilk et Riza amener un Krushok à Karnagor. Ce dernier exécute les deux chasseurs, et renvoie poussière avec un rire sinistre. Poussière cherche de nouveau des noises aux chasseurs restants, mais il s’attire leur animosité et il est forcé de fuir avec Jotho dans la forêt.
De leur coté, les quatre chasseurs vainquent un ours puis attirent un sanglier géant vers sa triste fin (grouik). Ils construisent une luge pour ramener leur gibier, et retrouvent Poussière et Jotho qui ont eu une altercation avec un ours polaire. Ils ramène le contenu de leur luge à Karnagor, après y avoir rajouté un gobelin et un blaireau géant. Sans un mot, Karnagor accepte l’offrande, la dévore puis s’envole vers les cieux pour affronter les dragons d’Ojutaï qui surveillent la forêt.
Se réfugiant à l’orée de la forêt pour observer le combat, les aventuriers son rattrapés par les chasseurs survivants, énervés par la mort de leur chef et la disparition de la proie qu’ils réservaient à Atarka. Un combat éclate, au cours duquel un dragon d’Ojutai tombe parmi les arbre et s’empale su un pin. Il est toujours vivant, et attaque les humanoïdes présents. Au terme d’un combat très difficile, les aventuriers parviennent à achever le dragon, mais Jotho, dans un dernier élan héroïque après être parvenu à contenir et orienter sa rage, trouve la mort suite à une sévère morsure du dragon.

View
Brûleneige
Alliés et dangers

Reprenant leurs esprits et leurs forces dans la grotte d’Akarta, les aventuriers découvrent un trésor et recrutent un nouveau compagnon : La dernière gobeline survivante de son clan, Pik, la reine de la caverne, qui se fabrique alors une arme avec le crane du yéti avant de partir joyeusement à l’aventure avec les aventuriers.
Reprenant la route, les aventuriers arrivent enfin au pied du Pic de Bruleneige. L’ascension est difficile, mais elle devient beaucoup plus dangereuse lorsqu’un geyser de magma se réveille en plein milieu du chemin. Poussière est gravement brûlé, mais survit à une chute mortelle grâce à un sort de Bomar. Le groupe est cependant séparé, tout en étant au prise avec des Magmins. Essyria, Poussière et Zertio parviennent à se réfugier sur le chemin supérieur, et Pik, Bomar et Yak sont sauvés de justesse par Jotho l’effrit de Qadat, alors qu’ils allaient se faire engloutir par la coulée de lave.
Après ces vives émotions, les aventuriers parviennent enfin au sommet du pic, pour y rencontrer Aruma le chuchoteur. Zertio dégaine alors sa hache et se jette à l’attaque du shaman, avant d’être promptement abatu par Bomar et Yak. Aruma leur explique alors que l’acte de Zertio était regrettable, mais qu’il est du à la perversion que les dragons imposent aux humanoïde, et que c’est la raison pour laquelle il faut les éliminer. Il explique que les aventuriers ont été choisi par les esprits des vents pour porter la vision de Yasova, et continuer son voyage là où elle l’a abandonné : A la tombe du dragon esprit ! Il devront y rencontrer et servir le Sarkhan, le grand Khan, pour rassembler les clans et vaincre les dragons.
A la fin de son récit, Aruma annonce que l’un des “appelés” a trahis sa destinée, et a prévenu les dragons d’Ojutaï. Plusieurs d’entre eux approche pour tuer tout le monde. Il couvre alors la fuite des aventurier grâce a la magie de “Mue” et lève un blizzard. Il se sacrifie ensuite pour retenir les dragons. Fuyant en compagnie de Pik et Jotho, les aventuriers sont tout de même rattrapés par la couvée d’Ojutai, mais parviennent in extremis à trouver refuge dans une dépression sous la forêt, impraticable pour les reptiles ailés. Un groupe de chasseur d’Atarka campe là, et Karnagor leur chef pourrait avoir une solution pour se débarrasser des dragons qui patrouillent les cieux…

View
Vers le Pic
Voyage dans une ambiance chaleureuse

Le groupe ne perdit pas plus de temps que nécessaire, et après quelques achats à la boutique de Rizik, ils partirent en direction du Pic de Brûleneige , guidés par le fringuant Zertio. Le voyage ne fut pas aussi calme que l’espérait le guide, et les aventuriers éprouvèrent leurs compétences face à diverses embuches.
Un groupe menaçant de chasseurs, mené par la sœur de Zertio, continua simplement sa route grâces aux talents diplomatiques de Poussière.
Une cabane en bois fut libérée des griffes d’une vielle femme, et un artefact magique fut trouvé.
Une bataille entre dragons fut évitée.
Et enfin, après une attaque de gobelins sur leur campement, les aventuriers explorèrent leur grotte dans l’espoir d’y trouver des Œils de Glace. Ils y rencontrèrent Akarta la Yéti, qui obligeait les gobelins à la nourrir. La bête fut vaincue après un difficile combat, et en se remettant de leurs blessures, les aventuriers découvrirent les fameuse fleurs, poussant sur son “trône”.
Quatre jours se sont écoulés depuis le départ de Kovarnah, il ne devrait rester qu’un seul jour de marche avant d’enfin atteindre le Pic de Brûleneige, et découvrir l’origine des visions.

View
L'Aventure commence
à Kovarnah

Toute bonne aventure commence… dans une taverne !

Vous voici attablés au Cercle de Pierre, auberge de l’avant poste de Kovarnah, à la recherche d’un guide pour le Pic de Bruleneige.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.